Chercher une Conférence

Slavery in Quebec: History jumps the track

Conférencier: Frank Mackey
Quand: Jeudi 21 avril 2022, 19:30
Où: En mode virtuel avec l'application ZOOM
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue.

 

Pour avoir accès à notre conférence, vous devez vous inscrire à l'avance. Vous pouvez le faire dès maintenant en utilisant le lien suivant:
https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZUof-qupjkpGdQkDNPrLcyflHcIdEMyt8dd
Choisissez votre langue de préférence dans le coin inférieur droit de la page.
Votre inscription terminée, vous recevrez en provenance de ZOOM un courriel de confirmation contenant les informations pour vous joindre à nous le soir de la conférence. Conservez ce nouveau lien propre à vous car vous devrez l'utiliser pour vous connecter le soir de la conférence, en cliquant sur ce lien personnel en provenance de ZOOM au moment où vous voudrez vous joindre à la conférence. Vous pourrez vous connecter 15 minutes avant l'heure de la conférence pour vous donner le temps de bien vous installer. La conférence débutera à 19h30.
Notez que vous devez avoir l'application client de ZOOM, gratuite, installée sur votre ordinateur pour participer à cette réunion.

 

Que diriez-vous si on affirmait que les fours crématoires Nazis s’étaient éteints en 1975 avec la fin de la Seconde Guerre mondiale? Ridicule, n’est-ce pas? Trente ans trop tard. Affirmer que le 1er août 1834 marque la fin de l’esclavage au Québec est tout aussi déplacée. C’est trente ans trop tard. Pourtant le gouvernement canadien a décrété qu’en souvenir de cette date de 1834, le 1er août sera désormais la « Journée nationale de l’émancipation ».

2022 04 21FrankMackey 1788SlaveAd

Screenshot 2022 04 11 115107Né à Lachine en 1947, Frank Mackey a grandi à Beauharnois et a fait carrière dans la presse écrite en Alberta, à Terre-Neuve, Montréal, Québec et Londres. Il a pris sa retraite en 2008. Lui et son épouse ont trois enfants adultes. Il est l’auteur de trois livres, un sur les premiers bateaux à vapeur à l’ouest de Montréal : Steamboat Connections: Montreal to Upper Canada 1816-1843 (2000), et deux sur les afro-descendants de Montréal, intitulés Black Then: Blacks and Montreal 1780s-1880s (2004), et Done with Slavery: The Black Fact in Montreal 1760-1840 (2010), ce dernier traduit en français sous le titre L’esclavage et les Noirs à Montréal, 1760-1840 (2013). Son dernier livre, The Great Absquatulator, doit paraître prochainement.

 ===========================================================

Les femmes au Laboratoire de Montréal et à Beaurepaire

Conférencier: Gilles Sabourin
Quand: Jeudi 17 mars 2022, 19:30
Où: en mode virtuel sur ZOOM
Conférence en français, suivie d'une période de questions bilingue.

2022 03 17GillesSabourin HouseBeaurepaire

Durant la deuxième Guerre mondiale, un laboratoire secret étudiant l’énergie nucléaire s’installe au sein de l’Université de Montréal, accueillant de grands scientifiques européens et canadiens. Pour souligner la journée des femmes ayant lieu le 8 mars, Gilles Sabourin nous fera part de la contribution non négligeable qu’ont pu apporter les femmes à ce projet. Alma Chackett, une chimiste sur le projet, a fourni à Gilles la photo d’une maison à Beaurepaire mise à la disposition des scientifiques pour venir s’y reposer.

2022 03 17 082612Gilles Sabourin est ingénieur dans le domaine nucléaire, spécialisé dans la sûreté des centrales. Il a travaillé pendant plus de vingt ans pour le bureau montréalais d'Énergie atomique du Canada. Il a consacré quinze ans de sa vie à mener une enquête sur l'aventure atomique montréalaise pendant la Seconde Guerre mondiale. « Montréal et la bombe » présente une partie de ses découvertes.

Le livre "Montréal et la bombe" s’est mérité le Prix Hubert-Reeves 2021 de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec

Vous pouvez lire un extrait de ce livre sur le site de la maison d'édition Septentrion:

https://www.septentrion.qc.ca/catalogue/montreal-et-la-bombe

et voici le lien vers l'éditeur de la version anglophone:

https://www.barakabooks.com/catalogue/montreal-and-the-bomb/

 

Si vous reconnaissez la maison sur la photo prise par Ken Chackett, veuillez communiquer avec nous.

 ===========================================================

Christ Church Beaurepaire: Mid-20th Century Youth Programs

Conférencier: Adrian Willison
Quand: Jeudi 17 février 2022, 19:30
Où: En mode virtuel
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue.

2022 02 17AdrianWillison ChristChurchBeaurepaire New Drawing

Adrian Willison nous décrira les programmes mis à la disposition des jeunes par l'église Christ Church de Beaurepaire, de 1950 jusqu'aux environs de 1975. 2022 02 17AdrianWillison NewsPaper FellowshipArctic

Adrian Willison, descendant de Loyalistes, est membre de Heritage Branch of United Empire Loyalists’ Association of Canada, membre à vie de Missisquoi History Society et membre de longue date de la Société historique Beaurepaire-Beaconsfield. Il est très intéressé par l’histoire canadienne, dont celle de la région de Chelsea en Outaouais, où certains de ses ancêtres s’étaient installés. Adrian Willison a été résident de Beaurepaire et membre de l’église Beaurepaire Christ Church toute sa vie. Sa sœur et lui ont participé aux programmes offerts pour les jeunes par cette église.

 

Adrian Willison, comme conférencier, nous a déjà présenté les sujets suivants:

Novembre 2007: The American Revolution on Lake Saint Louis and its Shores
Janvier 2010 : Kensington Gardens: World Class Architecture in Beaurepaire
Février 2014 : The Black Loyalists of the American Revolution, 1775-1783
Avril 2017 : 1867-Confederation-2017; Honouring its Empire Loyalist Foundations: Sir Charles Tupper, Prime Minister – A History

===========================================================

Aislin’s Favourite COVID Cartoons from Around the World

Conférencier: Terry Mosher, alias Aislin2022 01 20TerryMosher COVID Graphic
Quand: Jeudi 20 janvier 2022, à 19:30
Où: En mode virtuel
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue.


TN2Terry Mosher
a été caricaturiste depuis 1967 sous le nom de plume Aislin. Bien que sa carrière de caricaturiste se soit principalement déroulée au journal anglophone The Montreal Gazette, son œuvre a été reproduite un peu partout. Plusieurs de ses 14 000 caricatures font maintenant partie de la collection du Musée McCord de Montréal. Au cours des années, Mosher a écrit ou participé à l’écriture de plus de 52 livres.

Dans son dernier livre, il a assemblé des œuvres ayant pour thème COVID-19 provenant de caricaturistes à travers le monde. Les ventes de son dernier livre permettent d’amasser des fonds pour les soins communautaires de santé. Pour plus d’informations, voir http://www.aislin.com/wordpress/about-aislin/

===========================================================

The history of Dowker Island

Conférencier: Guido Socher
Quand: Jeudi 21 octobre 2021, 19:30 à 21:00
Où: En mode virtuel
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

2021 10 21GuidoSocher Dowker island sunrise2020 09 08

Guido Socher est un résident de Baie-d'Urfé. L’Île Dowker le fascine depuis toujours. Cette île est une véritable île aux trésors renfermant quelques ruines cachées. Depuis déjà plusieurs années, il explore cette île située exactement au confluent des eaux de la rivière Outaouais et du fleuve Saint-Laurent.

Voici le lien vers son site internet sur l'île Dowker:

http://linuxfocus.org/~guido/book-a-history-of-the-town-of-baie-d-urfe/dowker/index.html

 

Voir aussi sur notre site, un texte en anglais de Francine Ranger sur l'île Dowker, gagnante du Prix Roberta-Angell 2012:

Dowker IslandIllustration 1Illustration 2

 

 

===========================================================

George M. Brewer and the Music Scene in Montreal 
during the First Half of the 20th Century

Conférenciers: Lorne Huston et Marie-Thérèse Lefebvre
Quand: Jeudi 18 novembre 2021, 19:30 à 21:00
Où: À confirmer - En mode virtuel
Conférence principalement en anglais avec une introduction et une courte partie de la présentation principale en français, suivie d'une période de questions bilingue.

2021 11 18GeorgeBrewerPortraitParHolgateResizePortrait de George M. Brewer vers 1929-1930, par Edwin Holgate.
Musée des beaux-arts de Montréal. Photographe: Christine Guest.

George M. Brewer (1889-1947), oublié depuis longtemps, était un personnage fascinant de la scène musicale à Montréal au cours de la première moitié du XXe siècle. Sa profession était organiste à l’église Church of the Messiah, nom de l’église Unitarian Church of Montreal à cette époque. Par goût personnel, il était producteur de théâtre – de pièces médiévales. Mais surtout, c’était un éducateur. Il interprétera des adaptations pour orgue, de musiques rarement entendues à Montréal, musiques qu’il découvrit et collectionna au cours de ses nombreux voyages partout en Europe et ailleurs. Et il ne se contentait pas de jouer la musique, il en parlait aussi et la situait dans son contexte historique, philosophique et musical.

Son histoire, fort intéressante en soi, l’est encore plus lorsque nous essayons de comprendre qui l’écoutait et qui le soutenait. Nous découvrons un riche réseau de clubs, de sociétés et d’associations auxquels Brewer a appartenu, du côté anglophone principalement, mais aussi du côté francophone. Du Pen & Pencil Club à la Société Casavant, du Masonic Study Club au Conservatoire de musique du Québec, Lorne Huston et Marie-Thérèse Lefebvre nous présenteront cet environnement dynamique des mélomanes à Montréal pendant l’entre-deux-guerres.

 

2021 11 18LorneHustonLorne Huston est détenteur d’un doctorat en histoire de l’Université Concordia et d’une maîtrise en sociologie de l’Université de Montréal. Il a fait des recherches sur l’histoire des arts dans le Montréal anglophone depuis qu’il a pris sa retraite de l’enseignement au Cégep Édouard-Montpetit en 2010. En plus du livre qu’il a coécrit avec Marie-Thérèse Lefebvre sur le musicologue montréalais George M. Brewer, il a également écrit des articles sur l’Art Association et sur Samuel Morgan-Powell, critique d’art et de théâtre au Montreal Daily Star (1913-1953).

 

2021 11 18Marie ThereseLefebvre PDanielCharpentierMarie-Thérèse Lefebvre, détentrice d’un doctorat en musicologie de l’université de Montréal, y a été professeure de 1981 à 2010, vice-doyenne aux Études supérieures entre 1993 et 1998 et doyenne par intérim en 1997–1998. Professeure émérite de la Faculté de musique de l'Université de Montréal et spécialiste de l'histoire de la vie musicale au Québec, Marie-Thérèse Lefebvre a publié plusieurs livres et articles sur divers compositeurs, dont Auguste Descarries, Serge Garant, Rodolphe Mathieu, Gilles Tremblay et Jean Vallerand, ainsi qu'une Chronologie musicale du Québec (1535-2004) (Septentrion, 2009) écrite en collaboration avec Jean-Pierre Pinson.

 

Le livre "George M. Brewer et le milieu culturel anglophone montréalais, 1900-1950" écrit par Lorne Huston et Marie-Thérèse Lefebvre, Éditions Septentrion 2020, peut être feuilleté en partie chez l'éditeur:

https://www.septentrion.qc.ca/catalogue/george-m-brewer-et-le-milieu-culturel-anglophone-montrealais

 ===========================================================

Streetcars of Montreal – A History

Conférencier: Daniel Laurendeau
Quand: Jeudi 16 septembre 2021, 19:30 à 21:30
Où: En mode virtuel
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

Passionné des tramways, Daniel Laurendeau nous convie à un voyage visuel dans le temps des premiers véhicules de transport en commun, de l’introduction des tramways électriques à leur disparition des rues de Montréal.

2021 09 16LaurendeauDaniel TramwaysInspectorDaniel Laurendeau est né à Montréal en 1945. Dès l'âge de quatre (4) ans, il débute sa collection d'items reliés au transport en commun de la Cité de Montréal. Il est membre de l'Association canadienne d'histoire ferroviaire (ACHF) et bénévole au Musée ferroviaire canadien de Delson / Saint-Constant depuis 1961. En 1985, il devient « Garde-moteur » de tramway sur le site du Musée réalisant ainsi son rêve d’enfant. Présentement membre du Conseil d'administration et du Comité exécutif d'Exporail, Musée ferroviaire canadien, il est aussi bénévole au Comité des Collections. Parallèlement à sa passion des tramways, il a accompli une longue carrière de 35 années chez Honeywell Ltée.

 

 

===========================================================

The Railway Industry: from the Beginning to the Pandemic

Conférencier: Paulo Zegarra-Llerena2021 05 20 PauloZegarra Llerena Train0
Quand: Jeudi 20 mai 2021, 19h30 à 21h
: En mode virtuel
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

 

2021 05 20 PauloZegarra LlerenaPaulo Zegarra-Llerena nous racontera l'histoire des trains:

La Conception : l’idée derrière la conception du train
Le Développement : du début jusqu’à nos jours
L’importance : le réseau ferroviaire au Canada et au Québec
Pandémie : l’adaptation au fil des ans et maintenant avec la Covid 19

L’expérience de Paulo Zegarra-Llerena va des systèmes d’automatisation aux réparations d'équipements d’usinage puis aux industries aéronautiques et ferroviaires. Il est passionné par les progrès technologiques et les nouvelles façons de production d’énergie, en particulier l’énergie verte et les bio-développements.

================================================

Last of the Clippers2021 01 15 220326
The Thermopylae’s Canadian Odyssey

Conférencier: Alexandre Reford, historien
Quand: Jeudi 15 avril 2021, 19h30 à 21h
: En mode virtuel

Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue 

 

2021 01 15 220539

 

Cherchant un navire qui pourrait approvisionner en riz ses moulins récemment ouverts à Victoria, en Colombie-Britannique, Robert Reford a chargé son partenaire John Dillon de trouver le bon navire. Dillon a entendu parler du Thermopylae. « Dillon a beaucoup de mal à obtenir du tonnage pour Victoria, écrit Reford à son fils, et a, en dernier ressort, envisagé d’acheter un voilier. Il m’a câblé les noms de plusieurs qu’on lui a offert et nous avons finalement décidé de miser sur celui appelé le Thermopylae ... il est en fait l’un des célèbres clippers d’Aberdeen pour le transport du thé ... »
C’est ainsi que commença l’odyssée de Robert Reford en tant que propriétaire de l’un des voiliers les plus rapides et les plus célèbres jamais construits – le Thermopylae. Rival du Cutty Sark, il était beau, élégant et rapide, construit pour amener les meilleurs thés de Chine jusqu’aux salons de thé de l’aristocratie britannique. Des décennies après son lancement, Robert Reford l’a acheté pour transporter du riz à son nouveau moulin de Victoria. Cela s’est avéré un investissement de courte durée et des plus désastreux. Il a apporté la renommée à Reford et à son agence de transport maritime et de riz de Montréal, mais pas la fortune. L’historien Alexander Reford racontera l’histoire de cet épisode fascinant de l’histoire maritime du dernier des navires de type clipper.

I 04720z 1

 

Alexander Reford est directeur des Jardins de Métis / Reford Gardens. Ayant complété des études à l’université de Toronto et Oxford University, il est l’auteur de plusieurs livres sur l’histoire et les jardins du Québec. Il a contribute à plusieurs reprises au Dictionnaire canadien biographique. Il est l’auteur des biographies de Lord Mount Stephen et Lord Strathcona et de sont arrière-arrière-grand-père, Robert Meighen, ainsi que de Robert Reford. Quelques unes de ses publications :

  • Des jardins oubliés 1860-1960,
  • Guidebook to the Reford Gardens,
  • Au rythme du train 1859-1970,
  • Elsie’s Paradise – Reford Gardens,
  • Treasures of Reford Gardens - Elsie Reford’s Floral Legacy,
  • The Metis Lighthouse.

 

 

 

===========================================================

Évolution des transports à Beaconsfield

Conférencier: Pauline Faguy-GirardDesbarats PONYCART 1940s Web
Quand: Jeudi 18 mars 2021, 19h30 à 21h
: En mode virtuel

 

Conférence en français, suivie d'une période de questions bilingue

MabelMcNameeNeale Web

Pauline Faguy-Girard présentera un survol des différents modes de transport à Beaconsfield à travers les années. Du canot sur le lac St-Louis à tous les modes de transport utilisés sur notre territoire et par les citoyens de Beaconsfield, jeunes et moins jeunes.

 

 

S 22833 1Pauline Faguy-Girard est amateur d’histoire depuis plusieurs années et s’intéresse plus particulièrement à l’histoire de Beaconsfield depuis 2004 alors qu’elle se joint à la société historique. Au fil des années, elle a été secrétaire, trésorière et, depuis 2018, présidente de notre société.

 

 

================================================